28/12/2010

Arlequin revisité, façon Myam





Myam, inspirée par le savon Arlequin a eu l'excellente idée de remplacer le système de cartes qui servait à délimiter les couleurs par des tranches de savon. J'ai beaucoup aimé son idée et le résultat obtenu, il fallait que je la copie !




J'ai coloré les différentes pâtes de remplissage avec :
- de l'oxyde rose
- de l'ultramarine violette
- du mica vert
- du beurre de palme rouge (pour la couleur jaune)

J'ai calé du mieux que j'ai pu les tranches de savon dans chacun des compartiments du dividor.
J'ai dû attendre que les pâtes épaississent un peu pour pouvoir les verser parce qu'elles coulaient sous les cases voisines !
Là, j'ai commencé à verser, mais les tranches de savon se sont écartées et commençaient à tomber...
Heureusement, Myriam m'avait prévenue que j'aurais des difficultés ! J'ai donc essayé de rester zen dans la mesure du possible :-)
La solution : remplir chaque petite case d'un peu de chaque pâte colorée pour que les tranches soient maintenues sans être poussées par les pâtes et tomber.
Après, j'ai pu compléter chaque compartiment en remplissant jusqu'en haut. En m'aidant tout de même du manche d'une fourchette pour maintenir certaines tranches de savon écartées...
Désolée, si mes explications sont confuses !
Myam, merci de m'avoir montrer les photos de tes savons en prime time ;-)
J'espère que tu ne m'en voudras pas trop de t'avoir copier, mais je n'ai pas pu me retenir !

Savon marbré 4 mains















Avec Cygal, nous avons réalisé ce savon marbré, en nous aidant d'un doseur pour verser les pâtes colorées.
Nous nous sommes inspirées de ce savon.
Nous avons obtenu un effet un peu zigzagant et des traits assez fins.
Une expèrience intéressante à renouveler en essayant de mettre un peu moins de couleurs sombres la prochaine fois, et peut-être attendre une trace légèrement plus épaisse avant de verser pour que les couleurs ne partent pas trop au fond du moule.

03/12/2010

Mon premier marbré dividor


Je viens de recevoir le moule dividor que j'ai commandé chez un fournisseur allemand. Etant très patiente, j'ai voulu l'utiliser tout de suite :-))

J'ai utilisé 3 couleurs :
- du mica Bordeaux + oxyde rouge
- du mica argent
- du dioxyde de titane dans HV de ricin (empâtage blanc)

J'ai donc essayé de faire ce marbrage que j'ai vu sur le site de KaFée, en m'aidant du tuto très détaillé qu'elle a réalisé.
Je rêve de ses marbrages jour et nuit, enfin comme tout le monde quoi !
Alors oui évidemment, ce n'est pas encore ça, mais je suis patiente (Ah oui?), alors je retenterai.


La recette :
Beurres végétaux :
- coco : 150 g (30%)
- palme : 50 g (10 %)

Huiles :

- olive : 185 g (37%)
- pépins de raisins : 85 g (17%)
- ricin : 30 g (6%)

Ajouts :

- lait concentré : 30 g
- HE (bois de Hô, litsée, élémi et patchouli) : 5 %
- colorants : dioxyde de titane, mica Bordeaux + oxyde rouge et mica argent

Surgraissage :
*au départ : 4 %
*à la trace (huile de sésame) : 6 %

Caractéristiques du savon selon Soap Calc :

*Hardness : 37
*Cleansing : 20
*Conditioning : 59
*Bubbly : 26
*Creamy : 22
*Iodine : 67
INS : 148

J'ai donc mis l'empâtage dans les HV avant la soude.
A la trace, j'ai prélevé environ 15 % de la pâte.
J'en ai mis environ 10 % dans un petit gobelet avec la couleur rouge diluée.
Et 5% avec le gris dilué dans un autre gobelet.
Le reste restant blanc.
Quand la pâte a atteint la consistance un peu épaisse, mais pas trop (pas sûre d'être bien claire, là !), je l'ai versé dans le fond du moule (pâte claire).
J'ai ensuite mis la couleur rouge en zigzaguant un peu partout au-dessus de la pâte blanche.
Puis, la même chose avec la pâte grise.
On fait donc aller la baguette à l'intérieur en horizontal, en vertical et en biais.
On attend ensuite patiemment (dans la mesure du possible) avant de démouler :-)

22/11/2010

Marbré vert océan










J'ai voulu retenter la méthode "one pot" pour ce marbré ...











Colorants : A la trace fine, séparation de la pâte en 3 et ajout de : 
- mica vert océan
- ultramarine violette
- ocre rose

Je vous aurais bien mis une photo des couleurs dans le récipient avant le coulage dans le moule, mais en voulant prendre la photo, je me suis rendue compte que les piles étaient à plat ! Alors, ce sera pour la prochaine fois :-)

15/11/2010

Crème soyeuse















J'ai préparé une petite crème visage toute simple pour mon amie Cygal.
La peau à tendance sèche de son visage ne supporte pas les huiles trop riches, ni la glycérine, ni certains émulsifiants comme VE/MF (donc pas de natramulse *: VE+MF+alccol cétéarylique).
J'ai voulu associer l'olivem et l'alcool cétéarylique, un émulsifiant et un co-émulsifiant que j'apprécie beaucoup. Et qui, j'espère, conviendront à Cygal ;-)
L'alcool cétéarylique épaissit la crème, lui donne de l'onctuosité et un aspect mousseux. Il est conseillé pour les peaux sèches car assez nourrissant.


Phase huileuse (31 %) :
- HV (25 %)
* abricot : 18 %
* jojoba : 7 %

- Emulsifiants (6 %)
* olivem : 4,5 %
* alcool cétéarylique : 1,5 %

Phase aqueuse (50,5 %) :
- eau : 34,5 %
- hydrolat de santal : 16 % (ajouté au cours de l'émulsion)

Ajouts :
- gel d'aloe vera : 12 %
- extrait de soie liquide : 3,5 %
- panthénol : 1 %
- huiles essentielles (jasmin, bois de rose, ciste, ylang ylang) : 1,3 %

- Conservateurs :
* géogard 221/Cosgard : 0,5 %
* vitamine E : 0,2 %

Apparemment jusqu'ici, pas de boutons ou autres réactions d'intolérance en vue ;-)

* J'ai fait des tests avec divers dosages de natramulse dans des crèmes ici.

NB : J'ai mis de l'HE de ciste du Dr Valnet qui je trouve, a une odeur beaucoup plus douce et nuancée, que la plupart des HE de ciste que j'ai pu utiliser.

31/10/2010

Savons Fimo


















































J'ai trouvé ces moules sur un site de loisirs créatifs. Ce sont des moules en silicone très épais destinés à la fabrication d'objets en fimo.
J'ai utilisé du melt and pour transparent et de pâte à savon à la soude.
Les savons fimo se démoulent vraiment très bien !
Il n'y a plus qu'à les fixer sur des savons "classiques" juste après le coulage de ceux-ci ou en se servant de pâte à savon comme colle.
Il faut faire attention à leurs dimensions quand on achète ce genre de moules : certains sont vraiment très petits pour faire des savons ...

20/10/2010

Savon Allumettes (récup')


Beurres et HV :
- beurre de coco : 30 %
- beurre de palme : 10 %
- HV d'olive : 40 %
- HV pépins de raisin : 12 %
- HV macadamia : 8 %

Surgraissage :
5 % au départ + 5 % d'HV de ricin à la trace

Ajouts :
Pas de colorant
Pour 1 kg d'HV, j'ai rajouté :
- 25 g de crème fleurette dans les huiles avant le soude
- 5 ml de lactate de sodium
- 10 ml de fragrance glycine sans phtalate

Récup :
Découpage en allumettes de différentes sortes de savons (funnel 3 couleurs, savons transparents et autres savons), en grosse quantité.

15/09/2010

Savon Arlequin



                                                                                  Savons vus par en-dessous.

J'ai eu quelques soucis avec ce savon ... on va dire des soucis de friabilité au démoulage et à la coupe ;-)
Bon, peu importe ! Je vous mets juste les photos pour vous expliquer l'idée :-)

Alors, on prend des bandes de bricks de jus de fruits ou autres (sur la photo ci-dessous, ce sont des cartes à jouer). On les plie et/ou on les emboîte (bref, on fait comme on peut !) de façon à former des triangles ou à peu près. J'ai dû agrafer certaines cartes pour que ça tienne mieux.
Après, on coule les différentes couleurs de pâtes à savons dans les triangles.
J'aime bien ne pas trop mélanger les couleurs préalablement pour un effet marbré (mais c'est vraiment un goût tout personnel).
Evidemment, la pâte à savon a tendance à couler par en-dessous et à empiéter sur le(s) triangle(s) d'à côté !
Quand on a rempli tous les triangles, on fait de son mieux pour enlever proprement "l'ossature" en carton.
Je dis "on essaie" parce que ce n'est pas vraiment facile d'enlever les cartes sans que ça coule partout ;-)

Click ton enlarge !

12/09/2010

"Dessiner" sur ses savons














J'ai dessiné en creusant avec un stylo bille (vide d'encre) sur un savon tout lisse.
Et j'ai rempli avec le doigt (gant en latex) de pâtes à savon encore liquides.
J'ai attendu un peu, puis essuyé avec un essuie-tout.
Pour le savon gris, j'ai eu plus de difficultés : j'ai dû recreuser au même endroit pour enlever ce que j'avais rempli ! Il n'y avait vraiment pas assez de contraste entre la couleur du savon et la pâte de remplissage, on ne voyait presque pas le dessin :-(

11/09/2010

Tag !

Il fallait bien que ça m'arrive un jour ... j'ai été taguée !
Merci Amy-Savon, c'est la première fois qu'on me fait un si grand honneur :-)

Je dois donc vous dévoiler 10 choses que j'aime ... le suspense est à son comble ! :
J'aime :
1 - qu'on essaie d'imaginer les choses différemment.
2 - les formes et les couleurs.
3 - le parfum du jasmin, d'où mon pseudo ... même si la ressemblance entre les 2 n'est pas extrêmement flagrante (pour info, mon pseudo d'avant c'était Aurel), je l'ai choisi un peu rapidement...
4 - l'odeur enivrante de l'herbe coupée.
5 - me balader au bord de la mer.
6 - l'astronomie (pas l'astrologie), l'Histoire et l'allemand, même si j'ai beaucoup oublié.
7 - les chats tigrés.
8 - le chocolat.
9 - faire des savons, des savons et ... des savons ! Ah oui ??
10 - être libre de ne rien mettre en 10 si je n'en ai pas envie :-)


Bon voilà, c'est fait !

Je suis censée trouver 10 personnes à taguer ...
J'en ai déjà trouvées 4, ce qui est quasiment 1/2 dizaine, donc je considère cet objectif  atteint :-)
Voici donc la règle, les filles : citez la personne qui vous a tagué, citez 10 choses que vous aimez et taguez 10 autres blogs.
Bonne chance :-P

09/09/2010

Savon bulles





J'avais envie d'un savon contrasté, tant par ses formes que par ses couleurs, que je voulais vives.
J'ai divisé mon moule en 2 dans la longueur et en biais, avec un morceau de brick de jus de fruits et j'ai versé les 2 pâtes de couleurs différentes de chaque côté.
J'aime bien ces savons avec des bulles, je crois que j'en referai souvent ;-)
C'est aussi un moyen de récupérer des restes d'autres savons, dont on ne sait que faire ...


Beurres et huiles :
- noix de coco : 20%
- huile de palme : 8%
- graisse de boeuf : 8%
- macadamia : 24%
- pépins de raisins : 18%
- olive : 17%
- ricin : 5%

Ajouts (pour 500 g d'HV):
- soie tussah (dans l'eau avant la soude) : 0,20g
- mica vert dans un peu d'HV (à la trace dans la moitié de la pâte)
- "bulles" de savons multicolores de différentes tailles
- sucres colorés (rose et argent)
- fragrance jasmin : 6,5 ml

31/07/2010

Patisavonneries 2, le retour de la bardane !







Suite à mon récent achat de moules pour patisavonneries, je me suis lancée dans une nouvelle série de douceurs gourmandes ...
Si vous pensez que ce n'est pas raisonnable, vous avez certainement raison ;-)








La recette des gateaux en CP est celle que j'utilise fréquemment : elle a pour moi une valeur toute sentimentale car c'est celle de mon premier savon !
Comme d'habitude, j'ai fait un batch de 500 g d'HV.
Bref, l'originalité n'est pas vraiment au menu pour cette recette (ce jeu de mots n'étant pas très original non plus).
Je me suis plutôt concentrée sur la présentation.



Recette des "gateaux" :
Beurres/huiles :
- noix de coco : 30 %
- palme : 10 %
- olive : 40 %
- pépins de raisin : 20 %

Ajouts :
- crème fraîche : 10 g
- glycérine : 15 g
- bardane en poudre (AZ) : 15 g
- chocolat en poudre : 7 g
- teinture de benjoin : 2 ml
Surgraissage de départ : 9 %
Minimum d'eau (ou presque)


Partie fouettée :
Beurres/huiles :
- noix de coco : 22 %
- palme : 21 %
- graisse de boeuf (tallow beef) : 21 %
- karité blanc : 16 %
- macadamia : 20 %

Ajouts :
- colorant alimentaire rouge
- fragrances bonbon et framboise
- HE orange et citronnelle

Déco sur les patisavonneries :
- savons transparents rouges
- noix de coco en poudre, dont j'ai usé et probablement abusé.
- sucres colorés
- mini shamallows
- biscuits fins et longs chocolatés, pour ne pas dire Mi**do

26/07/2010

Dessin à la mine de plomb




Les outils de dessin vendus aujourd'hui sous l'appellation de Mine de plomb ne sont plus en plomb ou en alliage mais en graphite. La mine en graphite est beaucoup plus grosse que la mine d'un crayon et fait environ 5 à 7 mm de diamètre. Elle est en général recouverte d'une fine pellicule de matière plastique transparente.
Ils s'utilisent à peu près comme un crayon, mais possèdent l'avantage d'avoir une différence de contraste (atteinte par pression plus ou moins forte de l'outil sur le support) plus étendue et généralement un noir plus puissant que son équivalent en crayon.
Comme pour le crayon, on en trouve des secs et des gras, l'échelle allant de 9H (le plus sec), au 9B (le plus gras), en passant par la HB et le F.

15/06/2010

Savon aux menthes

J'aime beaucoup les savons à la menthe et avec l'été qui arrive, j'ai envie d'essayer toutes sortes de menthe dans les savons.
La menthe poivrée sent de menthe glaciale. L'odeur de la menthe verte (celle que je préfère) ressemble à celle des chewing gums à la chlorophylle.
Pour cette recette, je voulais préparer des savons à la menthe citronnée.
Comme je trouve que celle-ci a une odeur un peu trop citronnée (pour mon goût), j'ai préféré y ajouter de la menthe verte. J'ai aussi ajouté un peu de patchouli.




Ajouts :
- soie tussah : 0,20 g
- aloe vera : 20 g
- crème fraîche : 15 g
- HE (menthes verte et citronnée, patchouli) : 15 ml
- lait d'avoine : 13 g
- glycérine : 5 g
- poudre d'ortie : 1 g

J'ai mis quasiment le minimum d'eau au départ (115 ml) et j'ai pris la quantité de soude pour un surgraissage de départ de 2%.
Le surgraissage total est de 10%.
J'ai ajouté la soie tussah dans l'eau avant la soude.

A la trace fine, j'ai divisé ma pâte de savon en 2.
Dans la première partie, j'ai mis un mélange de :
- 20 g de karité blanc + 10 g d'aloe vera + 7,5 g de crème fraîche + 7,5 ml d'HE menthes citronnée, verte et patchouli + 6,5 g de lait d'avoine + 5 g de glycérine + 1 g de poudre d'ortie.
Pour la seconde partie, j'ai mélangé :
- 20 g de palme rouge + 10 g d'aloe vera + 7,5 ml d'HE menthes citronnée, verte et patchouli + 6,5 g de crème fraîche + 6,5 g de lait d'avoine.

Les mélanges doivent être le plus lisse possible pour ne pas faire de morceaux dans les savons (mixer si nécessaire).

Photos du mélange 1


Photos du mélange 2

02/06/2010

Crème à la réglisse


J'ai fait récemment cette petite crème pour ma soeur, qui a l'air de l'apprécier.

Phase huileuse :
- HV (18 %)
* macérat jojoba/réglisse : 13%
* rose musquée : 4%
* argousier : 1%

- Emulsifiant :
* olivem : 6%

Phase aqueuse :
- hydrolat de santal : 57%

Ajouts :
- gel d'aloe vera : 12%
- aosaïne : 0,5 %
- bisabolol : 1 %
- tripeptide (Palmitoyl tripeptide-5, glycerin ) : 1 %
- HE : 0,3 % (bois de rose, jasmin, géranium)

- Conservateurs :
* géogard ultra : 1 %
* vitamine E : 0,2 %

La réglisse est anti-inflammatoire, anti-allergique et apaisante.
Elle est également anti-oxydante, et a des propriétés éclaircissantes.
Elle est recommandée pour apaiser les peaux irritées ou sensibles.

01/06/2010

Essais avec le natramulse

INCI: glyceryl stearate (and) cetearyl alcohol (and) sodium stearoyl lactylate (correspond aux émulsifiants MF + VE + alcool cétéarylique.)
Cet émulsifiant est certifié bio par Ecocert.
L'alcool cétéarylique est un agent tensio-actif synergiste de mousse. C'est également un émollient, épaississant, stabilisant et opacifiant pour les préparations cosmétiques.

J'ai réalisé 3 émulsions avec de l'HV de macadamia, de l'hydrolat de verveine et du natramulse (bah oui, quand même !).
J'ai utilisé un émulsionneur à piles, car je ne suis pas très sportive :-)
Petite précision : j'ai la peau mixte à tendance sèche.




Emulsion n°1 :
2% d'émulsifiant + 18% d'HV (+ 80% d'hydrolat)






J'ai obtenu un truc liquide comme de l'eau (on ne peut pas appeler ça un lait), blanc et un peu mousseux que, personnellement, je trouve sans aucun intérêt.







Emulsion n°2 :
5% d'émulsifiant + 18% d'HV (+ 77% d'hydrolat)





Une crème blanche, légère, fine et mousseuse, très agréable à appliquer et qui pénètre très rapidement.
Laisse la peau douce et hydratée (crème approuvée par ma zone test : les ailes du nez qui ont tendance à être sèches, et qui là, ne l'étaient pas).







Emulsion n°3 :
10% d'émulsifiant + 18% d'HV (+ 72% d'hydrolat)




Une crème très blanche, plus épaisse, ferme, onctueuse et mousseuse.
Plus nourrissante aussi, donc un peu plus longue à pénétrer.
Visuellement, je la trouve très chouette ! Mais, peut-être plus à réserver aux peaux sèches (encore plus que la mienne!) et/ou pour l'hiver car plus nourrissante

Pour le corps, ça doit être sympa aussi !





On ne voit peut-être pas très bien le côté mousseux (dû à l'alcool cétéarylique) sur la photo ... pourtant elles sont vraiment mousseuses ces crèmes.

25/05/2010

Décorer ses pots et flacons cosmétiques








Depuis quelques mois, je décore mes pots et flacons avec des stickers peel off.
Vous connaissez ?







Il y en a de différentes couleurs et formes. Ca ne coûte pas cher (environ 1€ la plaque) et c'est très facile a utiliser.
On peut les coller sur le verre et certains se collent également sur le plastique.
On nettoie le pot à décorer à l'alcool et on colle ensuite le sticker en s'aidant d'une lame fine.



 

24/05/2010

Essai glaçage de savon


J'ai bien aimé le joli glaçage mousseux que Mystic met sur ses cupcakes.
J'ai eu envie de tester !


Elle s'est inspirée du blog Soap Queen qui donne les proportions suivantes :
- 16 oz White Melt & Pour Soap
- 8 Tbsp Natural Castile Liquid Soap
- 9 ml Royal Purple LabColor (diluted)
- 1 oz Lavender Fragrance Oil
- SoapyLove Jojoba Bead Mix"

J'ai voulu essayer mais je n'ai pas tout à fait suivi la recette (mais non, j'suis pas brouillonne !)
Ce que j'ai fait ne ressemble pas du tout à la chantilly mousseuse de mystic : mon mélange était très compact. Ca collait drôlement ! J'ai cru que je n'arriverais jamais à mettre mon mélange sur les savons !

Voici mes proportions (pour que vous sachiez ce qu'il ne faut pas faire !):
- melt and pour transparent : 75g
- base lavante : 20g
- empâtage blanc AZ (huile de ricin et dioxyde de titane): 0,5g
- HE lavande : 1 ml
- déco pour dessert (petits sucres colorés)

Je suppose que j'aurais dû mettre plus d'ingrédients liquides !
Par rapport à mystic, je n'ai pas enrichi le melt and pour avec de l'HV (elle ne dit pas combien elle en a mis, d'ailleurs ...).
Je n'ai pas mis de colorant liquide, juste un peu d'empâtage blanc (pour opacifier et blanchir mon "melt and pour" qui était transparent).
Et je n'ai pas rajouté beaucoup d'HE.
Ce n'est pas vraiment ce que je souhaitais mais je n'ai pas non plus "gâcher" mes savons !
Je réessaierai en essayant de suivre un peu plus sèrieusement les proportions de la recette initiale...

Savon à l'huile de palme rouge






Le palme rouge est vraiment un beurre que j'apprécie beaucoup.
Il donne un jaune très vif et lumineux, un vrai rayon de soleil :-)
J'ai l'impression d'être en vacances sur une plage exotique quand je regarde ce coquillage ...

C'est pas interdit de rêver !





Huiles et beurres :
- noix de coco : 150 g (32,6%)
- huile de palme : 10 g (2,2%)
- olive : 200 g (43,5%)
- pépins de raisin : 100 g (21,7%)

Surgraissage :
Au départ : 2%
A la trace légère :
* palme rouge : 20 g dans la moitié de la pâte
* karité nilotica : 20 g (mélangé à une cuillère à moka d'oxyde bleu) dans l'autre moitié

Ajouts :
- lait de riz : 20 g
- huiles essentielles 15 ml (3%)

Le toutou à la bardane


Comme j'avais entendu dire que l'odeur de la bardane rappelle celle des biscuits sucrés. J'ai été tentée d'utiliser cette poudre. Pourtant je ne suis pas gourmande ... !
Ses propriétés ont l'air intéressantes aussi, mais avec la soude, en reste-t-il dans le savon au final ?


 

Ajouts :
- bardane en poudre : 15 g dans de la glycérine
- fromage blanc : 15 g
- HE bois de Hô : 10 ml
- teinture de benjoin : 1,5 ml
- soie tussah

Je n'ai mis la poudre de bardane que dans la moitié de la pâte. J'ai donc obtenu un savon bicolore caramel et vanille.
Pour l'odeur, personnellement, je ne la trouve pas du tout désagréable, mais je ne pense pas qu'elle plaîrait à tout le monde.
On sent l'odeur du biscuit en fond (plus nettement là où le savon est vraiment marron, c'est-à dire là où il est le plus concentré en bardane, ce qui est logique).
Cette odeur confirmée (sans les avoir influencer !) par certains de mes proches, mais pas par tous !
Je dois convertir mon amie Cygal et son fils à l'utilisation de savons ... mais je ne suis pas sûre que je ne prendrais pas un risque en leur offrant celui-là !
Tant pis, je vais quand même tenter le coup et leur envoyer le toutou !

Patisavonneries 1 (Photos)

 

 







Savon exfoliant banane et poudre de réglisse


 
 

Un savon qui sent la moisson !
 
 
HV/beurres :
- noix de coco : 24%
- karité brut : 10%
- olive : 50%
- sésame : 8%
- pépins de raisins : 8%

Ajouts (pour un batch de 500g d'huiles) :
- banane : 25g
- lait d'avoine : 15g
- poudre de réglisse : 2 cuillères à café
- HE orange : 15 ml
- Lactate de sodium : 1% (dans l'huile avant la soude)

eau avec la soude : 130 ml (presque le minimum)
surgraissage au départ : 8%

D'après Soap Calc :
Hardness : 34 (29-54)
Cleansing : 16 (12-22)
Conditioning : 62 (44-69)
Bubbly : 16 (14-46)
Creamy : 18 (16-48)
Iodine : 70 (41-70)
INS : 138 (136-165)

J'ai ajouté du lait d'avoine à la banane pour pouvoir plus facilement la mixer. J'y ai ensuite incorporé la poudre de réglisse et l'HE.
Olfactivement, je n'y retrouve ni la banane, ni la réglisse. Ce savon sent plutôt la paille, les céréales ... bref, quelque chose de très "campagne".
J'aurais pu mettre un peu plus de poudre de réglisse pour un côté plus exfoliant.
La prochaine fois, je rajouterai le karité brut à la trace.