28/12/2010

Arlequin revisité, façon Myam





Myam, inspirée par le savon Arlequin a eu l'excellente idée de remplacer le système de cartes qui servait à délimiter les couleurs par des tranches de savon. J'ai beaucoup aimé son idée et le résultat obtenu, il fallait que je la copie !




J'ai coloré les différentes pâtes de remplissage avec :
- de l'oxyde rose
- de l'ultramarine violette
- du mica vert
- du beurre de palme rouge (pour la couleur jaune)

J'ai calé du mieux que j'ai pu les tranches de savon dans chacun des compartiments du dividor.
J'ai dû attendre que les pâtes épaississent un peu pour pouvoir les verser parce qu'elles coulaient sous les cases voisines !
Là, j'ai commencé à verser, mais les tranches de savon se sont écartées et commençaient à tomber...
Heureusement, Myriam m'avait prévenue que j'aurais des difficultés ! J'ai donc essayé de rester zen dans la mesure du possible :-)
La solution : remplir chaque petite case d'un peu de chaque pâte colorée pour que les tranches soient maintenues sans être poussées par les pâtes et tomber.
Après, j'ai pu compléter chaque compartiment en remplissant jusqu'en haut. En m'aidant tout de même du manche d'une fourchette pour maintenir certaines tranches de savon écartées...
Désolée, si mes explications sont confuses !
Myam, merci de m'avoir montrer les photos de tes savons en prime time ;-)
J'espère que tu ne m'en voudras pas trop de t'avoir copier, mais je n'ai pas pu me retenir !

Savon marbré 4 mains















Avec Cygal, nous avons réalisé ce savon marbré, en nous aidant d'un doseur pour verser les pâtes colorées.
Nous nous sommes inspirées de ce savon.
Nous avons obtenu un effet un peu zigzagant et des traits assez fins.
Une expèrience intéressante à renouveler en essayant de mettre un peu moins de couleurs sombres la prochaine fois, et peut-être attendre une trace légèrement plus épaisse avant de verser pour que les couleurs ne partent pas trop au fond du moule.

03/12/2010

Mon premier marbré dividor


Je viens de recevoir le moule dividor que j'ai commandé chez un fournisseur allemand. Etant très patiente, j'ai voulu l'utiliser tout de suite :-))

J'ai utilisé 3 couleurs :
- du mica Bordeaux + oxyde rouge
- du mica argent
- du dioxyde de titane dans HV de ricin (empâtage blanc)

J'ai donc essayé de faire ce marbrage que j'ai vu sur le site de KaFée, en m'aidant du tuto très détaillé qu'elle a réalisé.
Je rêve de ses marbrages jour et nuit, enfin comme tout le monde quoi !
Alors oui évidemment, ce n'est pas encore ça, mais je suis patiente (Ah oui?), alors je retenterai.


La recette :
Beurres végétaux :
- coco : 150 g (30%)
- palme : 50 g (10 %)

Huiles :

- olive : 185 g (37%)
- pépins de raisins : 85 g (17%)
- ricin : 30 g (6%)

Ajouts :

- lait concentré : 30 g
- HE (bois de Hô, litsée, élémi et patchouli) : 5 %
- colorants : dioxyde de titane, mica Bordeaux + oxyde rouge et mica argent

Surgraissage :
*au départ : 4 %
*à la trace (huile de sésame) : 6 %

Caractéristiques du savon selon Soap Calc :

*Hardness : 37
*Cleansing : 20
*Conditioning : 59
*Bubbly : 26
*Creamy : 22
*Iodine : 67
INS : 148

J'ai donc mis l'empâtage dans les HV avant la soude.
A la trace, j'ai prélevé environ 15 % de la pâte.
J'en ai mis environ 10 % dans un petit gobelet avec la couleur rouge diluée.
Et 5% avec le gris dilué dans un autre gobelet.
Le reste restant blanc.
Quand la pâte a atteint la consistance un peu épaisse, mais pas trop (pas sûre d'être bien claire, là !), je l'ai versé dans le fond du moule (pâte claire).
J'ai ensuite mis la couleur rouge en zigzaguant un peu partout au-dessus de la pâte blanche.
Puis, la même chose avec la pâte grise.
On fait donc aller la baguette à l'intérieur en horizontal, en vertical et en biais.
On attend ensuite patiemment (dans la mesure du possible) avant de démouler :-)