31/12/2011

Bougies Ligne argentée




Bonne Année à tous et toutes !

12/12/2011

Savon Quadrillé








J'aime beaucoup les savons marbrés mais j'aime au moins autant les savons avec inclusions. Pour ce savon, j'avais envie de grosses inclusions régulières et d'espaces réguliers entre ces inclusions.











J'ai utilisé des flacons carrés en plastique comme moules.
Pour le joint entre les carrés, j'ai fait : 75 % coco vierge + 25 % ricin, surgraissage à 30 %.
Je pensais que ce "joint" allait être sinon blanc du moins écru. Alors j'ai pensé que ce n'était pas la peine de blanchir la pâte. Mais j'aurais mieux fait de le blanchir ! La pâte de jointement a une couleur vraiment fade, pas lumineuse du tout : les carrés ne ressortent pas beaucoup alors je le trouve un peu tristounet ce savon !

Il y a quand même quelques points positifs comme les espaces assez réguliers entre les inclusions.

J'ai fait les carrés en premier. Je les ai démoulés une fois qu'ils étaient à peu près durs. Je les ai positionnés dans un moule et j'ai coulé la pâte à joint dessus.
Ma technique pour les positionner correctement n'est pas au point, j'ai fait du gâchis de savon ! J'ai une autre idée toute simple qu'il faut que j'essaie. Je vous en reparlerai plus tard, si vous êtes intéressés.

02/12/2011

Savon Funnel déplacé




Il y a quelque temps, j'ai vu le magnifique savon Pop d'Elle sur son blog. Alors forcément, j'ai été tentée !

Elle a suivi cette technique.
Il s'agit de faux funnels. Pour ma part, je me suis servie d'un entonnoir, ce qui ne change probablement pas grand chose...
Je ne suis pas certaine d'avoir bien saisi la technique exacte, il faut dire que je comprends mal l'anglais et encore moins quand il est traduit avec les traducteurs du net. Et aussi, je n'ai pas vraiment cette patience :-)
J'ai juste compris qu'il fallait décaler son entonnoir (ou son faux entonnoir) après un cycle de couleurs. Alors c'est ce que j'ai fait ! J'ai décalé mon entonnoir plusieurs fois d'un côté à l'autre du moule (de droite à gauche et de gauche à droite ... à moins que ce ne soit de gauche à droite et de droite à gauche !).


La recette (pour 800 g d'huiles):
Beurres :
- coco : 30 % (240 g)
- palme : 12 % (96 g)

Huiles :
- olive : 48 % (384 g)
- pépins de raisin : 10 % (80 g)

Surgraissage de 7 % au départ
+ 3 % à la trace avec les colorants.

Colorants :
- dioxyde de titane
- oxyde noir
- pigment rose fluo
J'ai blanchi la moitié de la pâte à savon, mis le rose dans un quart et le noir dans le dernier quart de pâte.

Huiles essentielles : Bois de rose, bois de hô, géranium rosat et litsée citronnée.

Caractéristiques selon SoapCalc (ne tiennent pas compte de l'huile de surgraissage):
*Hardness : 39
*Cleansing : 20
*Conditioning : 57
*Bubbly : 20
*Creamy : 19
Iodine : 63
INS : 152

Sur la première photo, j'ai découpé les savons verticalement. Sur la seconde, ils sont coupés horizontalement ce qui donne des formes originales !

Malheureusement, il y a de la cendre de soude par endroits, qui a l'air bien ancrée et je pense sans certitude que les nuances un peu jaunâtres qu'on voit sur la photo viennent de trop de dioxyde de titane dans le savon :-/

25/11/2011

Savon gourmand à la banane



Depuis longtemps, je n'avais pas fait de savon avec ajouts douceur. Ca me manquait !
J'ai classé ce savon dans la nouvelle catégorie du blog "les savons naturels". J'ai mis un peu de fragrance, mais elle est sans allergène ... alors on va dire que ce savon est presque naturel ;-)

Pour 800 g de corps gras :
Banane (22 g) + crème anglaise (22 g) mixées ensemble et rajoutées à la trace (réduction d'eau au départ)

Macérât de benjoin sur olive mélangé à de l'HE d'ylang ylang.
Fragrance Bubble gum (sans allergène) dans les huiles au départ.

La crème anglaise, c'est juste une façon facile d'ajouter de l'oeuf au savon et de faire plusieurs ajouts en même temps ;-)

16/11/2011

Savon Flocons







Réussir à tamponner ses savons, c'est peut-être facile pour vous mais personnellement j'ai beaucoup de mal à trouver le bon moment pour tamponner !
Et là, je dois vous faire un aveu : je suis très jalouse des tamponnages si nets de Michèle !
Les savons de cette publication sont ceux où mes tamponnages sont les moins ratés... Youpi !








La recette :
Beurres végétaux :
- coco : 29 %
- mangue : 12 %
- illipé : 10 %

Huiles végétales :
- olive : 25 %
- pépins de raisin : 12 %
- ricin : 12 %

Surgraissage : 10 %
HE : menthe verte, épinette noire, eucalyptus
dioxyde de titane

Caractéristiques selon SoapCalc :
*Hardness : 41
*Cleansing : 19
*Conditioning : 55
*Bubbly : 30
*Creamy : 32
Iodine : 59
INS : 157

L'INS du beurre d'illipé indiqué sur SoapCalc est de 0, ce qui m'a un peu surprise ... D'autant plus que sur le site fournisseur, l'INS indiqué est de 189 (entre 188 et 200 selon une autre source sur le net).
J'ai donc fait un premier calcul sur SoapCalc en prenant les caractèristiques de l'illipé, excepté l'INS. Et refait un deuxième calcul juste pour l'INS en remplaçant l'illipé par le ghee qui a un INS proche (191).

Je les trouve plus écrus que blancs ces savons ...

12/11/2011

Une newsletter sur Savon et Fantaisies

J'avais déjà cherché à inclure cette fonctionnalité au blog quand je l'ai créé, mais Blogger ne la proposait pas à ce moment-là.
J'espère que cette option vous sera utile. Tu as bien fait de me la demander, Cannella ;-)
A bientôt !

06/11/2011

Le soleil et la mer 2, nouveaux moules





J'avais envie d'essayer mes nouveaux moules pour ce savon. Les coquillages sont plus petits et plus fins que ceux utilisés pour le premier Le soleil et la mer.




J'ai repris la recette du marbré BB'S.
J'ai mis 2 fois moins de mica vert que la première fois mais j'ai forcé la phase de gel ce qui me donne une couleur aussi soutenue que Le soleil et la mer 1.
J'ai ajouté du mica brillant sur les vagues et pour faire le sable, juste de l'eau avec du mica or et du mica pailleté.
La fragrance pommes (sans allergène) n'a rien à voir avec la mer, mais j'aime beaucoup son odeur !

05/11/2011

Crème à l'HV de jojoba saponifiée, suite et fin !






Avec les conseils de mlk, Colchique et Lolitarose, j'ai refait une autre crème avec l'huile de jojoba saponifiée, le but étant d'épaissir la crème sans la rendre trop riche pour le visage.










La recette :
Phase huileuse :
- macadamia : 6 %
- coco fractionnée : 6 %
- argan : 4 %
- mangue : 5 %
- jojoba saponifiée : 5 %
- VE : 3 %

Phase aqueuse :
- eau : 51 %
- gomme xanthane : un peu moins de 0,2 %

Ajouts :
- aloe vera : 12 %
- macérât hydroglycériné de petit houx : 3 %
- Provitamine B5 : 2 %
- biactipur : 2 %
- quelques gouttes d'HE néroli, absolue de mimosa et autres HE.
- vitamine E : quelques gouttes
- geogard 221 : 0,5 %

Comme les crèmes précédentes faites avec l'huile de jojoba saponifiée, cette crème est très glissante. avec une texture fine et qui pénètre assez rapidement.
Je ne pourrais pas vous donner son pH exact, parce que les bandelettes pH ne sont pas très précises... Mais je me dis que si je la supporte, c'est que le pH doit être correct.
Mon cobaye Ma testeuse et moi-même en sommes pour l'instant satisfaites.
Pour ma part, je trouve ma peau plus douce et surtout plus hydratée qu'avec l'olivem qui avait tendance à l'assècher malgré les ajouts que je pouvais mettre ...

22/10/2011

Savon "Mer agitée"









Depuis que j'ai vu les magnifiques tableaux-savons d'Irène comme celui-ci ou celui-là sur son blog l'année dernière (et plus récemment son savon Le pêcheur de lune), j'ai su qu'il faudrait que j'essaie de faire un jour un savon qui s'en inspire ... même si ce n'est que de très loin !







Colorants :
- le ciel : colorant bleu liquide pour savon dans certains savons et ultramarine bleue dans d'autres.
- la mer et les vagues (rajoutées au doigt) : mica vert dans la pâte + mica blanc brillant rajouté sur les vagues au pinceau
- les soleils : pigment jaune canari ou orange néon
- les oiseaux : pâte à savon blanche nature + mica blanc brillant
- la barque : charbon noir.


Tuto détaillé ici (clic).

Conclusion : Comme on le voit sur la photo, on dirait que le ciel est un peu sale (on le remarque surtout sur le ciel fait avec de l'ultramarine, qui est plus clair) :-/
A part le macérât d'encens, je ne vois pas ce qui aurait pu provoquer ce léger voile marron-gris ?
Et on voit que j'ai fait des retouches : le résultat n'est pas net, plutôt brouillon ... On va dire que c'est ma première fois !

12/10/2011

Re-crème avec émulsifiant jojoba saponifiée !




Toujours dans mes essais avec l'HV de jojoba saponifiée et grâce aux conseils de mlk et Lolitarose, j'ai réalisé une deuxième crème cette fois-ci avec des huiles liquides et avec de l'alcool cétéarylique pour épaissir la crème.








Recette (quasi la même que ma recette précédente):
Phase huileuse :
- mélange d'huiles (coco fractionnnée/jojoba/abricot) : 25 %
- émulsifiant jojoba saponifiée : 7 %
- alcool cétéarylique : 2 %

Phase aqueuse :
- eau filtrée : 55 %

Ajouts :
- gel d'aloe vera : 10 %
- conservateur geogard 221 : 0,5 %
- quelques gouttes de néroli

Résultats :
Un lait blanc, brillant et glissant à l'application (je mets la crème dans un pot pour la photo juste pour qu'on voit bien la texture).
La crème a une texture fine et agréable. Elle pénètre assez rapidement en laissant un léger voile protecteur.
Visuellement, elle a un meilleur aspect que celle faite précédemment... Pas de grosses bulles d'air dans la crème, j'ai fouetté plus raisonnablement !

Avec 3 % d'alcool cétéarylique, j'aurai probablement eu une vraie crème et non un lait.

La prochaine fois, j'essaierai de baisser le pourcentage d'huile de jojoba saponifiée de 1 ou 2 % pour voir jusqu'où on peut descendre sans que la crème déphase ... et ajouter quelques actifs aussi !

Hors sujet ! : J'ai refait ma recette précédente (jojoba saponifiée et karité) avec moins d'eau, je trouve que la texture est mieux mais plus riche, forcément !

Notes perso : Lire le blog de Célimène sur comment faire des émulsifiants estérifiés maison...

09/10/2011

Crème avec émulsifiant HV jojoba saponifiée

Depuis que j'ai lu l'article de Lolitarose sur son émulsifiant maison @pimulse (cire d'abeille saponifiée) et que je suis les différents essais de Colchique comme récemment celui-ci sur les émulsifiants maison, je me dis qu'il fallait bien que je saute le pas un jour ...


La recette :
Phase huileuse :
- karité nilotica : 25 %
- huile de jojoba saponifiée : 8 %

Phase aqueuse :
- eau filtrée : 56 %

Ajouts :
- gel d'aloe vera : 10 %
- conservateur geogard 221 : 0,5%
- HE ciste et hélichryse : quelques gouttes


J'ai décidé de saponifier l'huile de jojoba quand j'ai espionné participé passivement à la très intéressante conversation entre mlk et Colchique sur l'intérêt d'utiliser l'huile de jojoba saponifiée comme émulsifiant (voir les commentaires de cette publication sur le blog de Colchique) :-)

Pour saponifier cette huile, j'ai suivi la méthode de Colchique décrite ici.
J'ai donc surgraissé à 3% une petite quantité d'huile de jojoba (lessive de soude à 30 %), suivant ses conseils.
J'ai mixé pendant au moins 15 mn, c'était très liquide, ce qui est assez logique avec de l'huile de jojoba saponifiée...
J'en ai coulée une fine couche dans un récipient en pyrex après avoir eu l'impression d'un léger épaissisement de la pâte à savon et mis au four pendant environ 3 heures à 70°C.
J'ai laissé sècher pendant plusieurs jours et émietté grossièrement l'émulsifiant obtenu.

Pour confectionner ma crème, j'ai fait un peu fondre l'émulsifiant dans de l'huile et comme il y avait encore des petits morceaux de savon, j'ai fini par ajouter l'eau chaude en me disant que ça faciliterait la dissolution.
J'ai fouetté la crème à la cuillère magique dans le bain-marie chaud quelques minutes, puis hors du feu continuer à la fouetter vivement jusqu'à ce qu'elle soit tiède. J'ai fini de la fouetter dans un bain-marie d'eau fraîche.
J'ai laissé la crème 1h au frigo.
Pour l'instant, elle n'a pas déphasé.
Sa texture est mousseuse et ressemble à un lait un peu épais ou à une crème fluide.
Je n'ai pas rectifié le pH, il est probablement un peu trop élevé ...
J'ai essayé cette crème 2 fois sur mon visage et pour l'instant elle me convient (j'ai la peau sèche).

Emulsifiant huile de jojoba saponifiée















Edition : J'ai refait cette recette avec moins d'eau, la texture plus onctueuse me plaît davantage.

01/10/2011

Savons au pochoir






J'ai réalisé ces savons en utilisant des pochoirs adhésifs servant à dessiner des motifs au henné sur la peau. Merci de me les avoir envoyés, mlk !

J'ai donc fait adhérer les pochoirs sur le savon, creusé à l'aide d'une pointe, rempli les creux de pâte à savon colorée, essuyé le surplus et passé un pinceau avec un peu de mica or ou brillant sur le dessin.

Recette pour 750 g de beurres/huiles
Beurres/graisses animales :
- saindoux : 30 % (225 g)
- coco : 28 % (210 g)

Huiles :
- ricin : 25 % (188 g)
- olive : 17 % (127 g)

Surgraissage 10 %

Huiles essentielles de bois de hô, géranium, un tout petit peu de litsée.
Pigment néon rose

Caractéristiques du savon selon SoapCalc :
*Hardness : 38
*Cleansing : 19
*Conditioning : 57
*Bubbly : 42
*Creamy : 41
Iodine : 56
INS : 156

Click to enlarge !











Conclusion : Les dessins ne sont pas toujours très nets, la couleur qui migre"salit" un peu le savon à certains endroits.

La couleur des savons n'est pas très bien rendue sur les photos.

17/09/2011

Mon premier marbré BB's C.











J'ai utilisé mon nouveau moule à cloisons en plexi trouvé sur un site taiwanais pour faire ce savon.
J'ai rempli chaque compartiment avec une couleur différente (5 au total), marbré dans chaque diagonale puis en faisant des ronds dans la pâte avec ma baguette.









La recette :
Beurres végétaux :
- coco : 26 %
- palme : 13 %
- karité blanc : 13 %

Huiles végétales :
- olive : 26 %
- ricin : 10 %
- pépins de raisins : 12 %

Surgraissage 10 % : 5 % au départ + 5 % d'huile d'olive à la trace (la moitié avec les HE, l'autre moitié avec les couleurs)

Couleurs :
- pigment jaune canari (j'ai remarqué la couleur de ce pigment dans les jolis savons de Colchique)
- rose fluo
- violet (rose fluo + oxyde bleu)
- rouge néon
- mica vert

Huile essentielle : menthe (odeur qui ne correspond pas vraiment avec le visuel plutôt chaud de ce savon !)

Caractéristiques selon SoapCalc (ne tient pas compte de l'ajout d'huile d'olive à la trace) :
* Hardness : 39
* Cleansing : 18
* Conditioning : 58
* Bubbly : 27
* Creamy : 30
Iodine : 64
INS : 146

Les savons vus par en-dessous (le marbrage est beaucoup plus grossier) :






Le moule à cloisons :













Conclusion : Je pense que j'aurais dû alterner plus de mica vert entre les autres couleurs, il aurait apporté de la fraicheur et plus de contrastes aux savons.

21/08/2011

Bougie Spaghetti






Une bougie moitié cire d'abeille blanche, moitié cire de soja avec de l'huile essentielle de litsée citronnée.

J'ai utilisé un bonbon en forme de spaghetti en déco. J'ai eu un peu de mal à le détendre parce qu'il était tout tournicotté en le sortant du paquet !

17/08/2011

Fleurs d'hibiscus - Latte art






















J'étais en train de regarder des vidéos sur diverses techniques de marbrage sur Y... T... quand je suis tombée sur plusieurs vidéos de "Latte art" (sur d'autres vidéos, la même technique est parfois aussi appelée "Chocolate art", "Capuccino art", "Coffee art" ....).

Des vidéos comme celle-ci (je ne suis pas très fan du lapin personnellement mais je tenterais bien le papillon !).
Ou celle-là .


Je me suis contentée d'essayer de copier la fleur d'hibiscus ici
.




La recette pour la partie inférieure :
Beurres/Graisses animales :
- coco : 25 %
- saindoux : 18 %
- graisse de boeuf : 10 %

Huiles végétales :
- olive : 32 %
- pépins de raisin : 15 %

Caractéristiques du savon (partie inférieure) selon SoapCalc :
*Hardness : 40
*Cleansing : 18
*Conditioning : 55
*Bubbly : 18
*Creamy : 23
Iodine : 64
INS : 148

Et sur la partie supérieure, j'ai pris la même recette d'huiles que pour le savon Allumettes 2, l'INS est plus bas que pour la partie inférieure, pour me laisser le temps de faire les fleurs, sans (trop) paniquer ... en théorie.

Evidemment, les fleurs que j'ai faîtes ne ressemblent pas vraiment aux fleurs des vidéos et encore moins à des hibiscus :-/

Conclusion :
Il faudrait que je sois plus rigoureuse dans la prochaine fois :
- Eviter d'onduler avec ma baguette comme j'ai l'habitude de le faire (oui, il m'arrive de me laisser emportée par un délire fantaisiste), bref faire des traits bien droits.
- Faire des espaces à peu près réguliers entre ces traits.
- Aussi, ne pas oublier de remonter aux bons endroits ... parce que ça se voit !

Notes perso :
- Changer l'ampoule de la pièce où je savonne, en mettre une plus puissante pour voir un peu mieux ce que je fais.
- Essayer de rester optimiste en me disant que ce sera mieux la prochaine fois.

06/08/2011

Bulles psychédéliques











Ma réalisation est moyenne mais j'aimais bien le rendu alors je vous mets quand même les photos.










La recette :
Beurres végétaux/graisses animales :
- coco : 25 %
- saindoux : 13 %
- graisse de boeuf : 18 %

Huiles :
- olive : 31 %
- carthame : 13 %

Surgraissage de départ : 9 % (minimum d'eau)

Ajouts :
* crème fraîche : 5 %
* huiles essentielles (3 %) : lavande, cèdre, patchouli, litsée.

Et des doubles et triples boules de savon de diverses couleurs.


Caractèristiques selon SoapCalc
:
*Hardness : 42
*Cleansing : 18
*Conditioning : 54
*Bubbly : 18
*Creamy : 24
Iodine : 63
INS : 148

25/07/2011

Savon Allumettes 3










Comme le nom du savon l'indique, c'est mon troisième savon de ce style.
J'ai pris la même recette pour "le fond" que pour le savon Allumettes 2.
Et toujours patiemment car je suis d'une nature très patiente ... Ah oui ? :-), j'ai coupé des inclusions de divers savons en forme d'allumettes.

09/07/2011

Taiwan swirl







J'ai voulu essayer cette technique (clic) parce que je trouvais ce double marbrage très fin (et original !). D'où le nom de mon savon ;-)








La recette (inspirée de la recette de savon 100 % coco surgraissé à 20 % d'Isy):
Beurres :
- noix de coco : 70 %
- saindoux : 30 %

J'ai utilisé de la lessive de soude pour un surgraissage à 18 %.

Colorants :
- pigment rose fluo (dans un peu d'huile de macadamia)
- mica vert (idem)

Fragrance rose




J'ai bricolé un petit dispositif avec des bouchons en liège et de longues fiches plastifiées, le tout embroché dans de grandes aiguilles (ici des aiguilles à bougies). La structure est restée assez stable, mais ce n'est pas large entre les différentes cloisons (il y en a 4 et 5 compartiments), alors il vaut mieux bien viser lors du coulage des couleurs !



A la fin du marbrage, je n'ai pas bien passé mon coup de baguette au milieu de la couleur verte (dans la longueur), alors le dessin est moins fin sur une partie des savons (j'ai rectifié la trajectoire en cours de route, quand je m'en suis rendue compte).
Comme pour mon précédent savon, j'ai coupé à l'horizontal. Et comme pour le précédent, le marbrage est plus fin pour les savons coupés sur la partie supérieure du moule.

Edition : Je viens de tester ce savon et je trouve qu'il est un peu dessèchant. Je surgraisserai davantage la prochaine fois.

Edition 2 : J'ai changé le nom de mon savon...

03/07/2011

Savon "Feuilles au vent"


















 
Pour ce savon, j'ai suivi cette méthode (clic).

J'ai disposé plusieurs fiches plastifiées dans un moule puis j'ai essayé de faire comme sur la vidéo. Comme pour les savons que j'ai faits l'année dernière (Arlequin et Arlequin revisité), la pâte avait un peu tendance a passé sous les cloisons et celles-ci ont bougé pendant le coulage de la pâte. Enfin, je suis certaine que beaucoup comprennent ce que je veux dire !
J'ai utilisé la même recette que pour mon essai de marbrage central et ai aussi eu une phase de gel. Comme visuellement le résultat est plus fin pour l'autre savon que pour celui-ci, je lui ai donné un nom plus délicat, pour compenser ;-)
Je me suis un peu demandé de quelle façon le savon devait être coupé parce que sur la vidéo on ne le voit pas clairement. C'est bien horizontalement qu'il faut le couper pour voir le marbrage sinon on n'obtient pas grand chose !
La marbrage des savons coupés sur le fond du moule est moins net que ceux coupés vers la surface.

11/06/2011

Bougie Primevère







Une petite bougie toute simple :
- 50 % cire d'abeille blanche
- 50 % cire de soja

Les fleurs que j'ai cueillies ce printemps sont bien sèches maintenant. Et comme l'été arrive, il était temps que je fasse cette bougie !

Essai de marbrage central








Je voulais un marbrage central assez léger avec les couleurs que j'utilise beaucoup en ce moment dans mes savons : le rose et le vert.








Recette pour 800 g d'huiles
Beurres :
-graisse de boeuf : 41 % (328 g)
-coco : 15 % (120 g)

Huiles:
-olive : 33 % (264 g)
-ricin : 11 % (88 g)

Surgraissage : 10 % au départ

Ajouts :

- lactate de sodium  1 %
- couleurs :
colorant alimentaire violet qui donne du rose flashy dans le savon
mica vert (oui encore, je l'aime bien celui-là !)
- fragrance musc rose

Caractéristiques selon SoapCalc :
*Hardness : 41
*Cleansing : 13
*Conditioning : 56
*Bubbly : 23
*Creamy : 38
iodine : 57
INS : 144

C'est une recette que j'ai déjà testée et qui est l'une de mes préférées.

J'ai eu une phase de gel qui a renforcé le flashy du rose, mais qui m'a donné un savon pas vraiment lisse (je suppose que c'est la phase de gel qui a provoqué ça ?), ce qui ne me déplaît pas outre mesure ;-)

La technique :
J'ai coupé la base d'une éprouvette que j'ai mis au milieu d'un tube de P***s. J'ai versé la couleur rose dans ce "tuyau" (et pour le coup, j'aurais aussi bien pu en mettre un vrai !) et le vert sur l'extérieur. Après j'ai enlevé le tuyau et j'ai fait quelques zigouigoui avec ma baguette.
Mais j'aurais dû fixer mon tube parce que quand j'ai versé les pâtes, il bougeait ...
Du coup le résultat n'est pas net, une petite quantité de couleur est partie sur les côtés.

Je le fixerai comme ça la prochaine fois :

26/05/2011

Savon "Quelques fleurs"






Je me suis servie de moules en silicone (fimo et autres) pour faire ces savons. Pas toujours facile de les démouler sans casser les pétales parce que ceux-ci sont très fins.
Les bulles d'air s'en mêlent aussi parfois :-)

07/05/2011

Marbré Rectangle








Ne cherchez pas de forme rectangulaire dans ce savon, il n'y en a pas ! Je me suis juste servie d'un rectangle pour le réaliser.
C'est en voyant la vidéo sur la technique du column swirl sur le blog de Mystic et sur Potions et Chaudron que j'ai eu cette idée d'un obstacle entre la pâte à savon et le moule.
J'ai pas mal hésité avant de publier ce message, parce que je ne savais pas si le résultat obtenu en valait la peine. C'est plus l'idée du détournement de technique qui m'a décidée.








La recette :

Beurres :
- coco : 29%
- saindoux : 27%

Huiles :
- macadamia : 24%
- ricin : 20%

Surgraissage : 10%

Ajouts :
*colorants :
- oxyde rose
- oxyde vert
- oxyde bleu
*lactate de sodium : 1%
*fragrance poudre de bébé

Caractéristiques selon SoapCalc :
*Hardness : 38
*Cleansing : 20
*Conditioning : 51
*Bubbly : 38
*Creamy : 36
*Iodine : 54
INS : 160

Grâce à l'article de Colchique ici (clic), j'hésite moins à doser davantage l'huile de ricin dans mes recettes. J'aime beaucoup cette huile et toutes les beurres et graisses animales qui font une mousse crémeuse.


Placement du rectangle dans le moule :

Click to enlarge !
J'ai donc découpé une double paroi de brick de jus de fruits en forme de rectangle de dimensions inférieures à la taille du moule utilisé. Je l'ai scotchée (scotch de grosse largeur) aux extrémités du moule et légèrement en dessous du niveau supérieur du moule pour que la pâte de savon coule bien dans le moule et non à l'extérieur de celui-ci.
J'ai coulé la pâte à la trace moyennement épaisse, en faisant des va-et-vient ou des zigzags sur la longueur du rectangle et en alternant les couleurs.
Par moments, les couleurs stagnaient un peu sur le rectangle, alors je les ai poussées de chaque côté avec une cuillère.
A la fin, j'ai retiré le rectangle, et j'ai complété jusqu'en haut du moule avec des va-et-vient de chaque couleur.

06/04/2011

Photophore en cire "Le soleil et la mer"





















Et le soir, une jolie lumière d'ambiance :










Oui, cet air de déjà vu que vous avez peut-être ressenti en lisant le titre du message ou en voyant les photos de ce photophore est normal ! En effet, j'ai repris le thème de mon savon "Le soleil et la mer".








Sur Internet, on peut voir des photophores en cire décorés de fleurs séchées ou de serviettes en papier vraiment magnifiques ! Personnellement, je n'en ai jamais vus en réalité.
J'ai réalisé ce photophore de cette façon là (clic) où chaque face est réalisée l'une après l'autre, à plat. La cire liquide est retenue par de l'adhésif grande largeur. On attend un peu que la cire durcisse et on fait une autre face.
Mais il existe aussi cette technique décrite ici (clic).

J'ai utilisé un moule spécifique de 12,5 cm de côté.
La cire de la bougie est un mélange de cire de soja et de cire d'abeille blanche dans lesquelles j'ai ajouté du mica vert.
Les bords font un peu moins d'1,5 cm d'épaisseur. J'ai dû m'y reprendre 3 fois avant d'avoir un résultat à peu près correct, mais loin d'être parfait. Je suis déjà contente d'avoir un photophore qui ne soit pas fendu comme lors de mes 2 premières tentatives ...
J'aimerais bien faire un photophore avec des fleurs sèchées. J'ai commencé à mettre quelques fleurs fraîches dans de gros livres.