09/07/2011

Taiwan swirl







J'ai voulu essayer cette technique (clic) parce que je trouvais ce double marbrage très fin (et original !). D'où le nom de mon savon ;-)








La recette (inspirée de la recette de savon 100 % coco surgraissé à 20 % d'Isy):
Beurres :
- noix de coco : 70 %
- saindoux : 30 %

J'ai utilisé de la lessive de soude pour un surgraissage à 18 %.

Colorants :
- pigment rose fluo (dans un peu d'huile de macadamia)
- mica vert (idem)

Fragrance rose




J'ai bricolé un petit dispositif avec des bouchons en liège et de longues fiches plastifiées, le tout embroché dans de grandes aiguilles (ici des aiguilles à bougies). La structure est restée assez stable, mais ce n'est pas large entre les différentes cloisons (il y en a 4 et 5 compartiments), alors il vaut mieux bien viser lors du coulage des couleurs !



A la fin du marbrage, je n'ai pas bien passé mon coup de baguette au milieu de la couleur verte (dans la longueur), alors le dessin est moins fin sur une partie des savons (j'ai rectifié la trajectoire en cours de route, quand je m'en suis rendue compte).
Comme pour mon précédent savon, j'ai coupé à l'horizontal. Et comme pour le précédent, le marbrage est plus fin pour les savons coupés sur la partie supérieure du moule.

Edition : Je viens de tester ce savon et je trouve qu'il est un peu dessèchant. Je surgraisserai davantage la prochaine fois.

Edition 2 : J'ai changé le nom de mon savon...

28 commentaires:

  1. trop trop trop magnifique ! bravo ! je suis complètement fan de ce que tu fais Jazz ! je suis jalouse lol bisous !

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont magiques tes savons, sublimes même !!

    RépondreSupprimer
  3. Jazz, J'adore tout, le marbrage et l'harmonie des couleurs.

    J'aime également beaucoup ta recette.

    Bravo pour cette très belle réussite !

    Oui, pas facile de couler la pâte vu l'écart réduit entre chaque séparation.

    Merci beaucoup pour le tuto en image de ton bricolage très ingénieux.

    RépondreSupprimer
  4. Ton idée est astucieuse car j'ai envoyé un mail à Taiwan afin d'obtenir des renseignements sur ces moules avec séparateurs...j'attends toujours la réponse pfffff
    J'aime bcp le rendu

    RépondreSupprimer
  5. J'adooooooore ! trop beaux ! bisous

    RépondreSupprimer
  6. C'est sûr que si on pouvait trouver des séparateurs en plexi sur mesure, ça nous faciliterait bien la tâche ! J'espère vraiment que tu auras une réponse, Mystic !

    Colchique, cette recette ressemble beaucoup à celles que tu réalises en ce moment ;-)
    C'est vrai qu'elles sont idéales pour obtenir une base de savon bien blanche et de jolies couleurs franches. Des 3 que j'ai testées (70 % coco + 30 % HV), c'est celle qui m'a paru donné des savons les plus blancs.

    Baloochou, tu es débutante en savonnerie, mais je suis sûre que tu pourras bientôt faire ce genre de marbrage car tu es très passionnée :-)

    Merci à toutes pour vos messages. Je suis vos blogs avec beaucoup d'intérêt.
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Superbe! Tu as du travaillé à la trace très fne pour obtenir ce marbrage! Magnifique!

    RépondreSupprimer
  8. effectivement il a pas été enregistré mon message :(
    donc je te disais que ton savon était magnifique et que ton blog m'enchante, j'adooooooooooooore ce que tu fais !

    RépondreSupprimer
  9. J'aime le savon, le joli nom, l'ingéniosité
    mais surtout après avoir eu en mains tes savons
    j'aime à ressentir que même sans ces marbrures très sophistiquées, tu es une savonnière si fine et douée, tes savons ont une telle élégance!

    RépondreSupprimer
  10. Une trace pas tellement fine en réalité, Kaléas Fé, sinon la pâte coule sous les cloisons voisines ! Je suis contente que ce savon te plaise :-)

    mlk et Misstambouille, je fais aussi des savons qui sont très moyens (pour ne pas dire plus, hum !).
    C'est vrai que ces marbrures sont très sophistiquées, on se demande où ceux qui les imaginent vont chercher des idées pareilles :-))

    Merci à toutes pour vos messages.

    RépondreSupprimer
  11. terrible l'astuce des bouchons, t'es notre MacGyver des savons :)
    J'adore ce rose, tes couleurs contrastent bien avec le blanc, ça rend tip top

    RépondreSupprimer
  12. Ah oui, Mac Guyver ! Si tu le dis ;-))
    Ce qui est bien, c'est que cet assemblage tient assez bien et qu'il est réutilisable (je l'ai déjà utilisé 2 fois et il prêt pour une 3 ème). Je le nettoie, le réassemble, ça va assez vite. Tant mieux parce que j'aurais été obligée de boire encore plusieurs bouteilles de vin rien que pour avoir les bouchons !

    RépondreSupprimer
  13. j'adore tes savons, ils sont juste magnifique!!

    RépondreSupprimer
  14. Je trouve aussi l'association des deux coloris très judicieuse.
    Ils se fondent très bien et le fin plumetis est superbe.

    Chaque testeur y va de son montage personnel, j'adore votre inventivité.

    Quel talent Jazz!

    RépondreSupprimer
  15. quel marbrage magnifique ! merci pour le lien ! c'est vraiment genial un moule comme ça, mais l'idée que tu as trouvée pour remplacer est tout aussi bien et ton savon parfaitement reussi...je retiens l'idee du marbrage, du moule...ca me redonne envie de savonner.trop beaux tes savons !

    RépondreSupprimer
  16. J'ai vraiment très envie de voir tes prochaines créations, Flo :-)

    Merci à toutes les 3 pour vos messages !

    RépondreSupprimer
  17. C'est très très joli et ton montage astucieux. Merci

    RépondreSupprimer
  18. Je suis sous le charme!!! Ils sont trooooooooooop boooooooooooooooooooooo!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  19. Très beau tes savons..
    et merci du partage ..

    RépondreSupprimer
  20. Ta recette est nominée aux IBREJ Cosméto awards de juillet. Bonne chance!

    RépondreSupprimer
  21. whauuuuuuuu fantastiquement genialisimement beauxxxx !!!!!!!!!! chapeu bas !!!!!
    Mya

    RépondreSupprimer
  22. J'essaierai de t'envoyer un savon Plumes si j'arrive à en refaire un ;-)

    RépondreSupprimer
  23. Bravo pour l'astuce du montage, je vais m'en inspirer, le résultat est très beau.

    RépondreSupprimer
  24. Le bas de mes cloisons avaient tendance à bouger. Pour les maintenir un peu, j'ai versé juste un peu de pâte dans chaque compatiment et j'ai continué les remplissages jusqu'en haut ensuite.
    J'ai hâte de voir ton futur marbrage, Catherine !

    RépondreSupprimer
  25. Réponses
    1. Merci Lucille

      J'étais contente 'à l'époque" d'avoir réussi à faire ce savon dans un moule à cloisons maison parce que c'était quand même délicat. Les moules à cloisons qu'on trouve facilement aujourd'hui sont beaucoup plus pratiques !

      Supprimer